Le secteur du logement social fait l’objet de profondes modifications de son modèle économique. En effet, le PLF 2018 prévoit une contribution de l’Etat au financement des aides à la personne, à hauteur de 13,5 Md€, soit une baisse de 1,9 Md€ par an.

Nous accompagnons actuellement nos clients sur différentes hypothèses d’évolution statutaire et envisageons les possibilités qui s’offrent à eux.

Nous étudions en particulier :

  • La faisabilité juridique avec notre avocat partenaire
  • la réalisation financière et les chiffrages nécessaires à l’opération
  • les éventuels calendriers de mise en oeuvre
  • les modalités organisationnelles

Notre expérience de ces sujets, notre connaissance du secteur et notre très forte implication sont des atouts pour nos clients.

×